Marathon de Chigago

Le 1er marathon au monde de par son nombre de participants !

mardi 17 mai 2016, par Denis

Marathon de Chigago

Vos avis sur le Marathon de Chigago
3 votes
Notation : 5/5

Mon expérience de Chigago

- Couru en 2015
- Mon chrono : 2h58m
- Parcours : facile, tout plat, juste quelques ponts. Mais attention au vent !
- Ambiance/animation : Très bonne.
- A recommander : ++++

Ce marathon fait partie du World Marathon Majors.

Le top du top !Si l’on ne devait faire que 2 marathons dans sa vie, il faudrait courir celui de New-York et celui de Chigago ! Le marathon de Chigago est celui qui regroupe le plus de coureurs. Les qualifications pour les Américains étant moins strictes que celui de NY ou de Boston, c’est une véritable foule de plus de 70.000 coureurs qui arpentent les avenues de la ville d’Al Capone.

La citée du vent

La difficulté du marathon de Chigago n’est pas sur le parcours en lui-même, mais c’est le vent qui est terrible. Quand on l’a de face, on fait du surplace. En 2015, sur un parcours tout plat, le premier a mis 2H09m ! Soit plus de 4 minutes qu’un chrono normal... Juste à cause du vent défavorable.

Réception à l’ambassade de France

Pour les athlètes Français participants au marathon de Chigago, le consul de France donne une réception, avec l’association de l’amitié Franco-Américaine, la veille, afin de nous encourager. Une réception donnée juste devant la ligne de départ, dans un bel immeuble. L’occasion pour le consul de nous féliciter de faire tant d’effort pour représenter notre beau pays. Ce consul est jeune (35 ans selon moi), très sympathique. Il regrette de ne pas courir le marathon... Mais court le semi, c’est déjà bien !
Pour les gourmands, non, pas de Ferrero rochers à la réception de l’ambassadeur, mais des carottes crues... On est des sportifs ou pas ? Le chocolat au lait c’est après l’arrivée !

Prévoir pas mal de temps avant le départ}

Avec les contrôles de sécurité renforcés, il faut prévoir pas mal de temps pour laisser ses affaires à la consigne, puis se rendre dans son sas. En effet, il faut pouvoir accéder à l’espace de départ, premier contrôle, et les agents sont méticuleux. Il faut par la suite marcher pas mal pour trouver le bon endroit pour déposer son sac (sac spécial donné avec le dossard). Puis il faut rejoindre son sas, on suit des longs couloirs, il est interdit de courir (pour éviter les mouvements de foule ??)... Donc prévoir du temps. J’avais tablé sur 1h30 avant le départ, car mon hôtel n’était pas loin du départ, je suis arrivé à mon sas 10 minutes seulement avant le départ...

Un départ, à toute vitesse

En première ligne du départ, juste après les pros, les élites américaines, et cela part super vite. Des jeunes essentiellement, genre 20 ans. Ils et elles partent au rythme de 18km/h, juste derrière les pros qui eux partent à 20 km/h.

Enfin, nous partons, forcément, à 15 km/h car 400 mètres après le départ en légère cote, il y a une forte pente... Le reste du parcours est agréable, sans être toutefois totalement époustouflant.

Une arrivée en cote, aïe !

Juste avant l’arrivée, une petite cote de 300 mètres à peine va finir de vous casser les jambes, puis la ligne d’arrivée sera en pente favorable... Pour une photo au finish en pleine vitesse :)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.