Mes objectifs 2017

Il faut voir loin, nous sommes encore en 2016, mais gérer c’est aussi anticiper...

jeudi 26 mai 2016, par Denis

Tout dépend si mes objectifs 2016 seront atteints, ou pas. Si cela ne sera pas le cas, alors ils seront encore présents sur 2017.

Nul besoin pour moi d’attendre la fin d’année pour définir mes bonnes résolutions. La pratique des marathons dans les capitales m’a habitué à définir mes objectifs d’une saison sur l’autre.

2017, gagner en endurance, perdre de fait en vitesse, en faisant des courses un peu plus longue...

  1. Championnats de France 2017. L’appétit vient en mangeant. Après une première qualif. en 2016, l’idée sera de renouveler l’expérience, idéalement durant les épreuves des CF pour être de nouveau de la partie sur les 3 distances (10km, semi et marathon) sur 2017.
  2. Apprendre à nager !. Oui, je sais nager, du moins, ne pas couler si l’on plonge dans l’eau, mais je ne sais pas nager sportivement parlant (genre avec la tête sous l’eau...). Donc apprendre à nager le crawl, cela pourra me servir pour 2018... J’anticipe un premier triathlon en 2018, histoire de changer un peu.
  3. Faire du vélo ! Forcément c’est un excellent complément de la course à pied, et comme pour le triathlon, il faut faire aussi du vélo, ce serait bien de s’y mettre :). Car le triathlon, ce sera un objectif pour 2018 :)
  4. 100 km de Millau. Une course renommée, sur route, mythique. Savoir gérer ses efforts, c’est ce qu’il me faut. Bon à vrai dire, la vidéo du parcours ne donne pas véritablement envie. Courir sur une 4 voies, cela ne doit pas être bien différent des avenues de NY, hormis sans doute la foule en délire qui ne sera pas là. L’enjeu est véritablement de savoir ce que donne le mental sur une effort d’une aussi longue durée. Je vise allègrement les 12 heures de course, car je n’ai jamais dépassé les 42 bornes sur route. J’anticipe des douleurs aux genoux, je vais enquêter du côté des chaussures à utiliser pour ce type de trip... Je ferais état de mes trouvailles plus tard.

Messages

  • Bonjour,
    Après consultation de tes projets pour 2017, je t’encourage à faire des sorties longues sur le type de parcours que tu rencontreras pour les 80 km de l’écotrail. En effet, tes projets 2017 donnent l’impression que tu privilégies tout de même plutôt les terrains bitumés. Pour l’écotrail, même s’il est assez roulant (quelques bosses tout de même _ le dénivelé total dépasse, je crois, les 1500 m en positif), les efforts musculaires diffèrent vraiment de ce que tu as l’habitude de faire sur les semis et les marathons. Idem pour les chaussures. Je t’encourage à faire tes sorties longues avec des chaussures de trail a minima car le sol peut être assez pénible si boue par exemple. Certes, ce n’est pas l’UTMB, mais je te conseille de ne pas courir l’écotrail avec des chaussures classiques de marathonien.

    • Bonjour !
      Merci bien pour tes commentaires et tes conseils. Je vais les suivre car ils sont pleins de bon sens. Je vais effectivement équiper mes pieds de chaussures de trails, déjà je ferai moins clown qu’avec mes chaussures de route au départ, et puis surtout, la météo annonce de l’humide pour ce samedi, le jour de la course. Mes chaussures de route sur des chemins en sous-bois humides, ce serait une cata. J’ai déjà fait plusieurs sorties longues, dont un marathon nature, il y a 2 semaines, avec un peu de dénivelé (moins de 500m), tout s’est bien passé, même si effectivement, ce changement de rythme sans cesse, entre petites bosses et descentes, peut paraît surprenant, je trouve cela ludique, enfin, pour le moment...
      Bien à toi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.